Au moins 15 opposants tués avant le référendum au Burundi

Par
Au moins 15 opposants ont été tués ces derniers mois au Burundi par les forces de sécurité et par des partisans du parti présidentiel dans le cadre de la campagne référendaire, indique un rapport publié vendredi par l'ONG Human Rights Watch (HRW) qui fait également état de viols et de d'enlèvements.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NAIROBI (Reuters) - Au moins 15 opposants ont été tués ces derniers mois au Burundi par les forces de sécurité et par des partisans du parti présidentiel dans le cadre de la campagne référendaire, indique un rapport publié vendredi par l'ONG Human Rights Watch (HRW) qui fait également état de viols et de d'enlèvements.