Ouverture du point de passage entre Gaza et l'Egypte pour le ramadan

Par
Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a demandé jeudi que le point de passage de Rafah, entre la bande de Gaza et l'Egypte, soit ouvert durant le mois de jeûne du ramadan, a-t-il annoncé sur Twitter.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LE CAIRE (Reuters) - Le président égyptien Abdel Fattah al Sissi a demandé jeudi que le point de passage de Rafah, entre la bande de Gaza et l'Egypte, soit ouvert durant le mois de jeûne du ramadan, a-t-il annoncé sur Twitter.

Les deux millions de personnes qui vivent dans l'enclave côtière ont rarement la possibilité de se rendre en Egypte, où le pouvoir est confronté à une insurrection islamiste. L'Egypte avait ouvert brièvement la frontière en février dernier.

Cela va permettre "d'alléger le fardeau des frères de Gaza", a dit le président al Sissi sur Twitter.

En marge de l'inauguration de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem lundi, cinquante-deux manifestants palestiniens, dont six mineurs, ont été tués par les forces israéliennes à la frontière entre la bande de Gaza et Israël, a annoncé le porte-parole du ministère palestinien de la Santé.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale