Des milices irakiennes accusent les USA d'une frappe aérienne

Par
Les Forces de mobilisation populaire, groupe de milices irakiennes chiites soutenues par l'Iran, ont affirmé lundi qu'une frappe aérienne menée par l'armée américaine sur la frontière entre la Syrie et l'Irak avait provoqué la mort de 22 de leurs combattants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BAGDAD (Reuters) - Les Forces de mobilisation populaire, groupe de milices irakiennes chiites soutenues par l'Iran, ont affirmé lundi qu'une frappe aérienne menée par l'armée américaine sur la frontière entre la Syrie et l'Irak avait provoqué la mort de 22 de leurs combattants.