Menacée par la CSU, Merkel veut croire à un accord européen sur les migrants

Par
Menacée par la CSU qui exige un durcissement de la politique migratoire allemande, Angela Merkel place ses espoirs dans un accord européen lors du sommet des 28 et 29 juin à Bruxelles pour éviter une crise ouverte avec ses alliés bavarois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN/MUNICH (Reuters) - Menacée par la CSU qui exige un durcissement de la politique migratoire allemande, Angela Merkel place ses espoirs dans un accord européen lors du sommet des 28 et 29 juin à Bruxelles pour éviter une crise ouverte avec ses alliés bavarois.