Brexit: Les Tories ont menacé les frondeurs d'élections anticipées

Par
Le Parti conservateur de la Première ministre britannique Theresa May a menacé ses élus pro-européens de convoquer des élections anticipées dès cet été en cas de rejet par le Parlement du projet du gouvernement de sortie de l'union douanière après le Brexit, a déclaré mercredi une députée frondeuse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le Parti conservateur de la Première ministre britannique Theresa May a menacé ses élus pro-européens de convoquer des élections anticipées dès cet été en cas de rejet par le Parlement du projet du gouvernement de sortie de l'union douanière après le Brexit, a déclaré mercredi une députée frondeuse.