Amiri renonce à briguer le poste de chef du gouvernement irakien

Par
Hadi al Amiri, chef des milices chiites irakiennes, a renoncé mardi à briguer le poste de Premier ministre, ce qui devrait ouvrir la voie à la formation d'un gouvernement après plusieurs mois de tractations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ERBIL, Irak (Reuters) - Hadi al Amiri, chef des milices chiites irakiennes, a renoncé mardi à briguer le poste de Premier ministre, ce qui devrait ouvrir la voie à la formation d'un gouvernement après plusieurs mois de tractations.