Pour l’Elysée, Takieddine espérait aussi faire libérer Ingrid Betancourt

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une mission de bons offices restée secrète jusqu'à aujourd'hui. En avril 2008, le marchand d'armes Ziad Takieddine a offert à Nicolas Sarkozy, via Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée, la médiation de Mouammar Kadhafi auprès des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) pour obtenir la libération sous 45 jours de l'otage Ingrid Betancourt.