Brexit: Une extension pas exclue mais rien n'est décidé

Par
Il faut viser une période de transition courte après le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne le 29 mars au soir mais une extension n'est pas exclue si elle peut faciliter la discussion avec Londres, a déclaré jeudi une source à la présidence française, précisant que rien n'avait encore été décidé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Il faut viser une période de transition courte après le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne le 29 mars au soir mais une extension n'est pas exclue si elle peut faciliter la discussion avec Londres, a déclaré jeudi une source à la présidence française, précisant que rien n'avait encore été décidé.