Des casques blancs syriens quittent la Jordanie pour l'Occident

Par
Près de 300 "casques blancs" syriens, des secouristes qui opéraient en zone rebelle dont les vies étaient menacées par la progression des forces de Bachar al Assad près du Golan, ont quitté la Jordanie pour des pays occidentaux leur offrant l'asile, ont annoncé mercredi des représentants jordaniens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

AMMAN (Reuters) - Près de 300 "casques blancs" syriens, des secouristes qui opéraient en zone rebelle dont les vies étaient menacées par la progression des forces de Bachar al Assad près du Golan, ont quitté la Jordanie pour des pays occidentaux leur offrant l'asile, ont annoncé mercredi des représentants jordaniens.