En Hongrie, l’opposition désigne un conservateur pour défier Orbán en 2022

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Budapest (Hongrie).– Après onze années d’asphyxie par un national-populisme forcené, la démocratie hongroise a pris une bonne bouffée d’oxygène. Dans ce pays de moins de dix millions d’habitants, plus de 850 000 personnes ont participé à au moins l’un des deux tours d’une élection primaire tout à fait inédite, organisée par six partis d’opposition, en Hongrie.