Bruxelles ne veut sanctionner l'Italie, ni la France, selon Moscovici

Par
Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a déclaré mardi travailler afin que l'Italie ne soit pas sanctionnée pour son déficit budgétaire prévisionnel pour 2019 lié à sa politique de relance économique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires a déclaré mardi travailler afin que l'Italie ne soit pas sanctionnée pour son déficit budgétaire prévisionnel pour 2019 lié à sa politique de relance économique.