Trump va "regarder" une extradition de Gülen mais n'a rien promis à Erdogan

Par
Donald Trump a déclaré à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan que son administration étudierait la possibilité d'extrader Fethullah Gülen, qu'Ankara tient pour responsable de la tentative de coup d'Etat de juillet 2016, mais n'a pris aucun engagement, a déclaré mardi la Maison blanche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré à son homologue turc Recep Tayyip Erdogan que son administration étudierait la possibilité d'extrader Fethullah Gülen, qu'Ankara tient pour responsable de la tentative de coup d'Etat de juillet 2016, mais n'a pris aucun engagement, a déclaré mardi la Maison blanche.