Condamnations en Belgique pour de faux papiers utilisés par des djihadistes

Par

Des peines allant de trois à huit ans de réclusion ont été rendues à l'encontre d'un groupe de 14 personnes reconnues coupables d'avoir établi de faux papiers d'identité qu'ont utilisés des auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles, ont rapporté jeudi les médias belges.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BRUXELLES (Reuters) - Des peines allant de trois à huit ans de réclusion ont été rendues à l'encontre d'un groupe de 14 personnes reconnues coupables d'avoir établi de faux papiers d'identité qu'ont utilisés des auteurs des attentats de Paris et de Bruxelles, ont rapporté jeudi les médias belges.