Est-ce la fin de l’Etat islamique en Syrie?

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce n’est pas la première fois que Daech est enterré. Avant de ressusciter pour se battre, encore et toujours. Depuis la chute de Raqqa, la « capitale » de son califat autoproclamé, au second semestre de 2017, il n’a pas manqué de militaires, de politiciens et d’experts pour proclamer que l’État islamique vivait ses derniers jours. Néanmoins, cette fois-ci semble la bonne, au moins pour ce qui concerne la version de Daech qui s’était emparée à la mi-2014 d’un immense territoire à cheval sur l’Irak et la Syrie.