Le psychologue à l'origine des méthodes de torture de la CIA ne regrette rien

Par

Après sept ans de silence, le psychologue à l'origine des programmes de torture mis en place par la CIA à la suite des attentats du 11 septembre 2001 a répondu aux questions du Guardian.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Traité par certains de criminel de guerre et de tortionnaire, James Elmer Mitchell, aujourd'hui retraité, a indiqué au Guardian le 18 avril ne rien avoir à se reprocher. « Je suis juste un gars à qui l'on a demandé de faire quelque chose pour son pays, de la part de gens placés au plus haut niveau de l’État, et j'ai fait du mieux que j'ai pu », a-t-il répondu.