Le gouvernement kirghize dissous après une motion de censure

Par
Le président kirghize Sooronbaï Jeenbekov a dissous jeudi le gouvernement de Sapar Isakov, après l'adoption d'une motion de censure au parlement, sur fond de lutte d'influence entre le chef de l'Etat et son prédécesseur, désormais à la tête du parti au pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BICHKEK (Reuters) - Le président kirghize Sooronbaï Jeenbekov a dissous jeudi le gouvernement de Sapar Isakov, après l'adoption d'une motion de censure au parlement, sur fond de lutte d'influence entre le chef de l'Etat et son prédécesseur, désormais à la tête du parti au pouvoir.