En Ukraine, la campagne sans programme de Volodymyr Zelenski ratisse large

Par Sébastien Gobert

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Kiev (Ukraine), correspondance. - « Voilà un gars qui se préoccupe du peuple, et qui ne va pas nous ponctionner comme les autres. Vous m’expliquez comment je peux survivre avec mon salaire d’institutrice de 150 euros par mois ? On n’arrive plus à payer nos factures de gaz, et d’eau chaude, à cause des prix que les oligarques nous imposent ! » Lyoudmila Petrova s’enflamme tant dans sa longue diatribe qu’elle attire l’attention des passants.

Mikhaylo Petrenko, petit entrepreneur, se joint à la conversation pour l’épauler. « Si la prochaine équipe lutte efficacement contre la corruption dans l’État, alors il y aura de quoi pour tout le monde, dit-il. L’Ukraine dispose de tant de ressources, qu’elle peut devenir un des plus beaux pays d’Europe. » Pour chacun d’entre eux, la solution s’appelle Volodymyr Zelenski. « Avec lui, nous aurons toute notre place dans l’Union européenne », promet Mikhaylo Petrenko.