L'EI dit avoir perpétré sa première attaque en RD Congo

Par
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué via son agence de propagande Amaq jeudi sa première attaque en République démocratique du Congo, alors qu'un représentant de l'Onu a indiqué à Reuters que deux soldats et un civil congolais ont été tués lors d'une fusillade à Bovata, dans le nord-est du pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GOMA (Reuters) - Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué via son agence de propagande Amaq jeudi sa première attaque en République démocratique du Congo, alors qu'un représentant de l'Onu a indiqué à Reuters que deux soldats et un civil congolais ont été tués lors d'une fusillade à Bovata, dans le nord-est du pays.