Demandes d’asile en Belgique: 3.500 Afghans attendent depuis plus d’un an

Des milliers de candidats réfugiés sont depuis des mois et des mois dans l’incertitude en Belgique. Les centres d’accueil, prévus comme solution transitoire, doivent composer avec les frustrations de la vie en collectivité. Une enquête du Soir de Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Elle a cet air des gens absents. Attentifs, mais comme par politesse. Une nervosité qu’elle peine à cacher. Lailama réfléchit un peu. Est-ce qu’elle était comme ça avant ? A seulement 21 ans et déjà un peu trop d’expériences vécues, c’est difficile de faire la part des choses. Et pour la jeune Afghane, l’amertume et l’angoisse des mois passés à attendre ont désormais pris toute la place.