Le régime hongrois glisse vers l'autoritarisme

Par

Le parlement européen a adopté mercredi en commission un rapport critique sur le durcissement de la Hongrie. Mais la dynamique n'a pas l'air d'impressionner Budapest. Une nouvelle loi autorise la surveillance de hauts fonctionnaires, deux mois par an, sur de simples soupçons de corruption.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles