Honduras, Salvador dénoncent la séparation des familles de migrants aux USA

Par
Le Honduras a demandé aux Etats-Unis de ne pas séparer les enfants de migrants de leurs familles à la frontière américano-mexicaine et le Salvador a souligné les risques que peut entraîner une telle mesure pour la santé physique et psychologique des enfants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SAN SALVADOR (Reuters) - Le Honduras a demandé aux Etats-Unis de ne pas séparer les enfants de migrants de leurs familles à la frontière américano-mexicaine et le Salvador a souligné les risques que peut entraîner une telle mesure pour la santé physique et psychologique des enfants.