L'Iran ne prolongera pas son ultimatum qui expire dans trois semaines

Par
Le délai de 60 jours accordé aux signataires européens de l'accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien ne sera pas prolongé, a averti mercredi Téhéran.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le délai de 60 jours accordé aux signataires européens de l'accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien ne sera pas prolongé, a averti mercredi Téhéran.