L'Érythrée éloigne ses troupes de sa frontière avec l'Ethiopie

Par
L'Érythrée a éloigné ses troupes de la frontière que le pays partage avec l'Ethiopie, une étape de plus vers la normalisation des relations entre les deux pays, a annoncé jeudi l'agence de presse officielle érythréenne.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ASMARA (Reuters) - L'Érythrée a éloigné ses troupes de la frontière que le pays partage avec l'Ethiopie, une étape de plus vers la normalisation des relations entre les deux pays, a annoncé jeudi l'agence de presse officielle érythréenne.

"Il est impératif pour tous ceux pour qui la stabilité durable et la viabilité économique importent de faire tout ce qu'ils peuvent pour aider les deux pays à dépasser la guerre absurde qui a causé tant de souffrances à nos peuples", peut-on lire sur la page Facebook de l'agence.

Plus tôt jeudi, l'Ethiopie a désigné son premier ambassadeur en Érythrée depuis deux décennies, Redwan Hussien, une semaine après la fin officielle de l'état de guerre entre les deux pays, a rapporté le site de Fana TV.

La désignation de cet ambassadeur cimente les efforts de paix du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et du président érythréen Isaias Afwerki, qui ont signé le 9 juillet à Asmara une "déclaration conjointe de paix et d'amitié", marquant la fin de vingt années d'état de guerre entre les deux pays.

Les premiers vols commerciaux entre l'Ethiopie et l'Érythrée depuis 20 ans ont décollé mercredi matin et l'Érythrée a rouvert son ambassade en Éthiopie lundi.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale