Londres dément toute identification dans l'affaire Skripal

Par
Les informations faisant état de l'identification par la police de ressortissants russes suspectés d'être à l'origine de l'empoisonnement de l'ancien officier de renseignement russe Sergueï Skripal s'apparentent à de la spéculation, a déclaré jeudi le ministre britannique de la Sécurité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Les informations faisant état de l'identification par la police de ressortissants russes suspectés d'être à l'origine de l'empoisonnement de l'ancien officier de renseignement russe Sergueï Skripal s'apparentent à de la spéculation, a déclaré jeudi le ministre britannique de la Sécurité.