« Projet Pegasus » : des révélations d’une ampleur mondiale sur la surveillance

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Huit ans après les révélations d’Edward Snowden sur les agissements de la NSA aux États-Unis, un nouveau scandale mondial sur la surveillance, baptisé « Projet Pegasus », met au jour les pratiques d’une dizaine de pays qui ont en commun d’avoir utilisé ces dernières années, sans le moindre contrôle, un logiciel espion surpuissant commercialisé par une société privée israélienne, NSO.