Edward Snowden, employé mécontent ou lanceur d'alerte?

Par

Jeudi, après deux ans d’enquête, un rapport du Congrès américain estimait qu’Edward Snowden était plus un « employé mécontent » qu'un lanceur d'alerte. Réfugié en Russie, Snowden avait révélé en 2013 l'existence d'un système de surveillance mondiale des communications et d'Internet par les États-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Jeudi, après deux ans d’enquête, un rapport du Congrès américain estimait qu’Edward Snowden était plus un « employé mécontent» qu'un lanceur d'alerte. Réfugié en Russie, Snowden avait révélé en 2013 l'existence d'un système de surveillance mondiale des communications et d'Internet par les États-Unis. Entretien avec Flore Vasseur, journaliste et écrivain.