Des hélicoptères français facilitent la répression indonésienne en Papouasie

Le conflit en Papouasie occidentale a fait au moins 100 000 morts depuis 1962. Malgré les exactions commises par l’armée indonésienne contre les civils, la France lui a vendu des hélicoptères Airbus, dont certains ont été déployés dans cette région, occupée et annexée depuis 50 ans.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est un conflit oublié mais meurtrier. Depuis 1962, l’Indonésie occupe d’une main de fer la Papouasie occidentale et réprime dans le sang le mouvement indépendantiste papou, frappant guérilleros et simples civils. Ce conflit a fait au moins 100 000 morts en 50 ans (jusqu’à 500 000 selon les indépendantistes) et des centaines de milliers de blessés.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal