Les «Mémoires vives» d’Edward Snowden: la genèse d’un lanceur d’alerte

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Conformément à leur politique de tolérance zéro envers les lanceurs d’alerte, les autorités américaines ont décidé de se montrer implacables avec le plus célèbre d’entre eux, Edward Snowden. Alors que l’ex-informaticien de la NSA à l’origine de la fuite de documents confidentiels la plus importante de l’histoire des États-Unis assure actuellement la promotion de son autobiographie, la justice américaine a annoncé mardi 17 septembre l’ouverture d’une procédure pour violation de la clause de confidentialité incluse dans le contrat qui le liait aux services américains.