Erri De Luca relaxé : revoir le «Rythm&News n°5. Lyon-Turin, resistenza!»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Erri De Luca, l'écrivain italien assigné en justice par les dirigeants de Lyon-Turin Ferroviaire (LTF) pour avoir déclaré à la presse en 2013 que les « sabotages sont nécessaires pour faire comprendre que le TGV est une œuvre nuisible et inutile », a été relaxé, lundi 19 octobre. Lors de la précédente audience, le parquet de Turin avait requis huit mois de prison ferme pour « incitation au sabotage ».