Répression en Pologne contre des manifestations pacifiques

Par

Dans un rapport publié ce jeudi 19 octobre, Amnesty International montre que le gouvernement polonais réprime des manifestants pacifiques dans le cadre d’une manœuvre flagrante visant à dissuader toute nouvelle manifestation. Une dérive autoritaire de plus depuis que le parti Droit et Justice (PiS) est arrivé au pouvoir, il y a deux ans.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un rapport intitulé Poland: On the Streets to Defend Human Rights publié ce jeudi 19 octobre, Amnesty International dévoile que les autorités utilisent des méthodes telles que la surveillance, le harcèlement et les poursuites judiciaires pour disperser et prévenir les manifestations massives.