Blanchiment: Le Gafi fixe un nouvel ultimatum à l'Iran

Par
Le Groupe d'action financière, qui réunit 35 pays et deux organisations régionales, a donné vendredi à l'Iran jusqu'en février pour prendre des mesures de lutte contre le blanchiment d'argent sale et le financement du terrorisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Groupe d'action financière, qui réunit 35 pays et deux organisations régionales, a donné vendredi à l'Iran jusqu'en février pour prendre des mesures de lutte contre le blanchiment d'argent sale et le financement du terrorisme.