Bulgarie: Le meurtrier de la journaliste Marinova avoue son crime

Par
L'homme de 21 ans soupçonné du viol et du meurtre de la journaliste de télévision bulgare Viktoria Marinova au début du mois dans un parc public de Ruse, dans le nord de la Bulgarie, a avoué publiquement son crime vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SOFIA (Reuters) - L'homme de 21 ans soupçonné du viol et du meurtre de la journaliste de télévision bulgare Viktoria Marinova au début du mois dans un parc public de Ruse, dans le nord de la Bulgarie, a avoué publiquement son crime vendredi.