Scandale de pédophilie en Pennsylvanie: enquête du département de la Justice

Par
Le département américain de la Justice a ouvert une enquête sur les abus sexuels commis par des prêtres catholiques de l'Etat de Pennsylvanie sur un millier d'enfants sur une période de 70 ans, des faits révélés en août dernier par un rapport du ministère public, ont déclaré jeudi six diocèses.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

(Reuters) - Le département américain de la Justice a ouvert une enquête sur les abus sexuels commis par des prêtres catholiques de l'Etat de Pennsylvanie sur un millier d'enfants sur une période de 70 ans, des faits révélés en août dernier par un rapport du ministère public, ont déclaré jeudi six diocèses.

C'est la première fois qu'une enquête fédérale est ouverte aux Etats-Unis sur des accusations d'abus sexuels commis par des prêtes catholiques et leur dissimulation par les autorités épiscopales.

Dans un rapport de 884 pages, découlant de deux années d'enquête et instruit le 14 août dernier, le procureur général de Pennsylvanie a décrit dans le détail les sévices commis par près de 300 hommes d'église sur une période de 70 ans.

Le dossier se fonde sur des archives conservées par les diocèses, des confessions manuscrites notamment, a expliqué le procureur général.

Josh Shapiro a par la suite déclaré que si les diocèses de Pennsylvanie ont systématiquement nié les accusations d'abus sexuels, ils ont secrètement documenté les cas d'abus et ont souvent envoyé les informations au Vatican.

L'agence Associated Press a été la première à révéler jeudi l'ouverture d'une enquête du département de la Justice.

Les diocèses de Pennsylvanie ont dit avoir reçu des assignations à comparaître de la part de l'administration fédérale pour des accusations d'abus sexuels commis sur des enfants par plus de 300 prêtres catholiques de l'Etat de Pennsylvanie.

Ils ont précisé qu'ils coopéraient avec les autorités.

Aucun commentaire n'a été effectué par le département de la Justice.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale