Des chercheurs de Harvard ont construit la plus petite radio du monde

Par

Des chercheurs de l’université Harvard, aux États-Unis, ont construit un récepteur de radio dont le composant principal a la taille de deux atomes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des chercheurs de l’université Harvard, aux États-Unis, ont construit le plus petit récepteur de radio du monde. Le composant principal de ce récepteur est un défaut artificiel dans un cristal de diamant rose, explique le site Sciencedaily. Les inventeurs du dispositif, le professeur Marko Loncar et son étudiant Lingo Shao, créent une imperfection dans le réseau cristallin du diamant, en remplaçant un atome de carbone par un atome d’azote, à côté duquel il y a un emplacement vide. Le système constitué par l’atome d’azote et le « trou » fonctionne comme une antenne microscopique qui intercepte les ondes radio et les convertit en lumière rouge, laquelle est transformée en courant électrique par une photodiode. Finalement, le courant est converti en son par un haut-parleur ou un écouteur.