Depuis la Libye et la Turquie, le trafic de migrants prend une ampleur jamais vue

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au milieu de l’hiver, le trafic de migrants bat son plein en Méditerranée, alors que traditionnellement cette période connaît une trêve, en raison des mauvaises conditions météorologiques. Qu’ils opèrent depuis la Libye ou la Turquie, les réseaux de passeurs défient les autorités européennes. N’hésitant pas à mettre en péril les passagers envoyés en mer, ils mettent à profit les incohérences des politiques d’immigration et d’asile de l’Union européenne (UE).