Barroso chez Goldman Sachs: l’affaire rebondit

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un collectif d’ONG exhorte la Commission de Jean-Claude Juncker, dans un courrier rendu public mardi 20 février, à rouvrir le dossier sulfureux de l’embauche de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs. Le contrat passé par le Portugais avec le géant de la finance, après dix années à la tête de l’exécutif européen (2004-2014), avait déclenché une longue polémique à l’été 2016. L’affaire avait ravivé les inquiétudes sur l’emprise des lobbys financiers dans la capitale belge.