La Grande-Bretagne ne sera pas une "économie à la Mad Max" après le Brexit, selon Davis

Par
Le ministre britannique du Brexit, David Davis, entend assurer mardi que la Grande-Bretagne ne se transformera pas en économie dérégulée après sa sortie de l'Union européenne dans le but de concurrencer ses voisins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique du Brexit, David Davis, entend assurer mardi que la Grande-Bretagne ne se transformera pas en économie dérégulée après sa sortie de l'Union européenne dans le but de concurrencer ses voisins.