La Grande-Bretagne ne sera pas une "économie à la Mad Max" après le Brexit, selon Davis

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique du Brexit, David Davis, entend assurer mardi que la Grande-Bretagne ne se transformera pas en économie dérégulée après sa sortie de l'Union européenne dans le but de concurrencer ses voisins.