Londres et Washington discutent du sort de deux djihadistes britanniques

Par
Le Royaume-Uni et les Etats-Unis discutent du sort à réserver aux deux djihadistes britanniques appartenant au groupe Etat islamique (EI) impliqués dans la torture et l'assassinat d'otages occidentaux en Syrie, a déclaré mardi la ministre de l'Intérieur Amber Rudd.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le Royaume-Uni et les Etats-Unis discutent du sort à réserver aux deux djihadistes britanniques appartenant au groupe Etat islamique (EI) impliqués dans la torture et l'assassinat d'otages occidentaux en Syrie, a déclaré mardi la ministre de l'Intérieur Amber Rudd.