Cambridge Analytica, le Big Brother électoral de Donald Trump

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sont-ils devenus les mercenaires planétaires de l’information et de la désinformation et ont-ils vraiment permis à Donald Trump de remporter l’élection présidentielle américaine, et œuvré en coulisses pour le vote en faveur du Brexit ? Il y a quelques mois encore, personne ou presque n’avait entendu parler du groupe de communication britannique Strategic Communication Laboratories (SCL), et de son « bras armé » américain, Cambridge Analytica – une société de marketing spécialisée dans le micro profilage comportemental des électeurs à partir de l’analyse de données, et qui prétend avoir découvert la formule magique pour faire élire un candidat. Mais depuis la victoire surprise de Donald Trump, cette structure financée par un milliardaire américain expert des questions du big data (mégadonnées), et fervent soutien des républicains, est au centre de toutes les attentions.