L'ennemi de Barkhane "aux abois", selon son commandant

Par
Les groupes djihadistes contre lesquels combat l'opération Barkhane, menée par l'armée française dans le Sahel, sont "aux abois" à la suite des pertes qu'il ont récemment subies, déclare le général Bruno Guibert dans une interview publiée vendredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les groupes djihadistes contre lesquels combat l'opération Barkhane, menée par l'armée française dans le Sahel, sont "aux abois" à la suite des pertes qu'il ont récemment subies, déclare le général Bruno Guibert dans une interview publiée vendredi.