Ghouta: L'Onu accuse Damas de crimes contre l'humanité, les rebelles de crimes de guerre

Par
L'offensive sur la Ghouta orientale, bastion que contrôlaient les rebelles syriens à la périphérie de Damas, a donné lieu à des crimes de guerre de part et d'autre, rapportent mercredi des enquêteurs de l'Onu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

GENEVE (Reuters) - L'offensive sur la Ghouta orientale, bastion que contrôlaient les rebelles syriens à la périphérie de Damas, a donné lieu à des crimes de guerre de part et d'autre, rapportent mercredi des enquêteurs de l'Onu.