Les adversaires d'Erdogan ont du mal à passer dans les médias

Par
Dans le mois précédant les élections de dimanche en Turquie, la TRT, principale chaîne de télévision publique, a consacré 67 heures de son temps d'antenne à Recep Tayyip Erdogan et à son parti, l'AKP, contre sept seulement pour son principal rival, Muharrem Ince, selon le décompte effectué par deux des membres de la RTUK, le Conseil suprême de la radio et de la télévision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ANKARA (Reuters) - Dans le mois précédant les élections de dimanche en Turquie, la TRT, principale chaîne de télévision publique, a consacré 67 heures de son temps d'antenne à Recep Tayyip Erdogan et à son parti, l'AKP, contre sept seulement pour son principal rival, Muharrem Ince, selon le décompte effectué par deux des membres de la RTUK, le Conseil suprême de la radio et de la télévision.