Hong Kong: Lam ne cède pas à l'ultimatum sur le retrait de la loi d'extradition

Par
Carrie Lam n'a pas cédé à l'ultimatum adressé par une partie de l'opposition qui exigeait qu'elle renonce définitivement à un projet de loi prévoyant la possibilité d'extrader vers la Chine des ressortissants hongkongais, chinois et étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HONG KONG (Reuters) - Carrie Lam n'a pas cédé à l'ultimatum adressé par une partie de l'opposition qui exigeait qu'elle renonce définitivement à un projet de loi prévoyant la possibilité d'extrader vers la Chine des ressortissants hongkongais, chinois et étrangers.