Vol MH17 abattu: le PM malaisien ne croit pas à la culpabilité de la Russie

Par
Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a rejeté jeudi les conclusions de l'enquête internationale sur la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines en 2014 au-dessus de l'est de l'Ukraine, estimant que la Russie sert de "bouc émissaire" dans cette affaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KUALA LUMPUR (Reuters) - Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a rejeté jeudi les conclusions de l'enquête internationale sur la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines en 2014 au-dessus de l'est de l'Ukraine, estimant que la Russie sert de "bouc émissaire" dans cette affaire.