Corée du Sud: Park condamnée à huit ans de prison supplémentaires

Par
La justice sud-coréenne a condamné vendredi l'ex-présidente Park Geun-hye à huit années supplémentaires de détention, après l'avoir reconnue coupable de la perte de fonds publics et d'ingérence dans le processus des élections législatives de 2016.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

SEOUL (Reuters) - La justice sud-coréenne a condamné vendredi l'ex-présidente Park Geun-hye à huit années supplémentaires de détention, après l'avoir reconnue coupable de la perte de fonds publics et d'ingérence dans le processus des élections législatives de 2016.