Tripoli rejette le plan de l'UE de centres pour migrants en Libye

Par
La Libye rejette le plan de l'Union européenne d'implanter des centres pour migrants sur son territoire afin de les empêcher d'atteindre l'Europe, et ne se laissera pas influencer par les incitations financières qu'on lui ferait miroiter, déclare le Premier ministre libyen, Fayez al Sarraj.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - La Libye rejette le plan de l'Union européenne d'implanter des centres pour migrants sur son territoire afin de les empêcher d'atteindre l'Europe, et ne se laissera pas influencer par les incitations financières qu'on lui ferait miroiter, déclare le Premier ministre libyen, Fayez al Sarraj.