Légaliser le cannabis (5/7). L'exemple de l'Uruguay inspire l'Amérique latine

Par

La loi prévoyant le contrôle par l’État de la production et de la vente de cannabis entre en application. L’exemple uruguayen provoque un mouvement en faveur de la légalisation au Mexique, au Brésil, au Chili, en Colombie et en Argentine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Quelqu’un doit être le premier », a dit le président uruguayen José Mujica en juin 2012, lors de l’annonce de son projet de production et vente de cannabis par l’État en Uruguay. « Quelqu’un doit commencer en Amérique du Sud, parce que nous perdons la bataille contre les drogues et le crime sur le continent. » « Je fais ça pour la jeunesse, parce que les approches traditionnelles n’ont pas donné de résultat, a explicité Mujica. Il faut chercher un autre chemin, même si beaucoup le considèrent audacieux. Nous sommes un petit pays où l’on peut faire les choses avec facilité. »