Etat palestinien/lettre ouverte: plusieurs socialistes retirent leur signature

Par

Après le député André Vallini, c'est la sénatrice socialiste Nicole Bricq qui retire sa signature de la lettre ouverte à Nicolas Sarkozy publiée dimanche, s'opposant à la reconnaissance par l'ONU d'un Etat palestinien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malaise et cafouillages: la publication dimanche d'une liste de 110 parlementaires demandant à Nicolas Sarkozy d'user de son droit de veto contre la reconnaissance d'un Etat palestinien par l'ONU fait grincer des dents. Plusieurs élus socialistes ont demandé à retirer leur signature d'un texte qui est en contradiction totale avec la position adoptée par le PS en juin dernier.