Li Kunwu: «Il aurait été impensable de dessiner comme je le fais à l’époque de la révolution culturelle»

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 20/09/2015 20:49
  • Par
"Une vie chinoise" m'a beaucoup impressionné à sa sortie. J'en retiens une impression d'honnêteté assez rare en ces temps où il est si facile d'être "tout pour" ou "tout contre"… Parmi les suivants, celui sur le train est très intéressant aussi (la vision des chinois d'aujourd'hui sur une ligne de chemin de fer créée par les colonisateurs occidentaux, comment la conserver et qu'en faire aujourd'hui… où l'on apprend beaucoup, par à-côtés, sur la société chinoise contemporaine) Le dernier est un peu plus "à charge" me semble-t-il… mais j'achèterai le prochain :-)
  • Nouveau
  • 21/09/2015 12:56
  • Par

j'aime, merci

Merci pour cet article. La trilogie "une vie"chinoise " peut être considéré comme initiation à l'histoire récente de la Chine, notamment -pour ceux qui n'aiment pas lire - la partie concernant la révolution culturelle ( livre 1). Les 3 livres sont à la fois denses, faciles à lire et très intéressants (pour les sinophiles :slogans et pub écrits en caractères chinois et traduits ) . Comme l'auteur se présente avec honnêteté et qu'une préface de P. Haski donne une bonne idée du contexte, je le recommande pour les bibliothèques de l'éducation nationale. Ce devrait être une bonne base de discussion. J'ai trouvé Empreintes (2012) qui traite de la Chine actuelle également très intéressant.

Merci pour cet article qui m'a donné envie d'acheter ses livres, j'aurais aimé voir plus de dessins...les droits d'auteur je suppose, en tout cas, y aura moins de place dans ma bibliothèque, j'ai hâte de les lire.

Un autre grand classique de la BD chinoise, très sociologique, est San Mao ("3 cheveux"). Cette BD dépeint une Chine très dure, très cynique, avec quelques personnes sympathiques croisées ici et là, heureusement,vue par les yeux d'un enfant orphelin avec plein d'idéal, obligé de faire plein de différents petits jobs pour survivre, dans un monde où les pendus sont légion, où la violence est omniprésente, et où le capitalisme est ravageur et pousse au pire, laissant la masse des gens dans la misère la plus noire, en proie aux plus grandes cruautés. Sous le regard indifférent, égoïste ou amusé des riches. Une peinture extrêmement acide de la Chine. http://www.editions-fei.com/#!san-mao/c7d4

merci . je ne connaissais pas . je vais acheter

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Merci à Geneviève Clastres pour m'avoir fait découvrir Li Kunwu et pour avoir assuré la tradution de l'entretien.